maryline2

Maryline Nkoa, l’écoute active

Le 30 avril 2019

Maryline Nkoa est notre bout-en-train, toujours de bonne humeur, elle insuffle une bienveillance contagieuse.

Portrait insolite

Experte : Maryline Nkoa

Fonction : Conseillère aux entreprises

Année d’entrée à la CDEC : 2009

Un adjectif pour te définir : Ecoute active. Ce n’est pas un adjectif mais si tu tiens à un adjectif je dirais juste ou équitable.

Si tu étais un super pouvoir, tu serais? La bienveillance. Ça change tout je pense. Quand la bienveillance oriente nos pensées, nos intentions, nos actions. On impacte positivement les gens. C’est un travail permanent sur soi en revanche!

Ta citation fétiche : « Que ferais tu si tu n’avais pas peur? » – (auteur inconnu). Quand je suis bloquée, je me demande souvent si c’est dû à la peur. Cette phrase m’a réveillée (lire Qui a piqué mon formage, de Spencer Jonhson)

Je me permets une seconde citation : « Si tu ne peux pas voler, alors cours. Si tu ne peux pas courir, alors marche. Si tu ne peux pas marcher, alors rampe, mais quoi que tu fasses, tu dois continuer à avancer. » – Martin Luther King Jr.

Boîte à confidences

Qu’est-ce qui te donne envie de te lever le matin?

Mon fils, Ilan! Ses facéties, sa joie de vivre, son rire au réveil accompagné du « bonjour maman ». Il me rappelle qu’au final tout commence, tout finit et tout prend son sens au travers d’une chose : l’amour. A travers mon travail et mon implication, j’espère que quand il grandira, il comprendra lui aussi qu’on fait partie d’un tout et que chaque personne peut contribuer à rendre le monde meilleur.

Parle-nous d’une réalisation dont tu es fière

Pourquoi une ?? Si je suis synthétique, puis-je en nommer trois? La plus récente : ma nomination au conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Limoilou. J’aime l’idée d’apprendre et je sens que je vais être bousculée. Tant mieux, je suis prête!

L’autre réalisation pro : avoir monté le projet « entrepreneuriat au féminin » et avoir mobilisé des partenaires autour de l’égalité. Je parlais de mon fils tantôt et de faire sa part dans la construction d’un monde plus juste, et bien, pour moi, c’est une façon de contribuer.

La dernière très perso : être partie une année en famille à l’étranger. J’en ai fait des listes de pour et de contre… J’avais peur, je reculais. Finalement, j’ai sauté dans le vide et je referai la même chose sans hésiter.

Pourquoi avoir choisi la CDEC?

A l’origine je suis entrée comme stagiaire. J’ai choisi la CDEC pour sa mission, ses valeurs. J’y suis restée pour la même chose. J’ajouterais à cela que j’y suis encore parce que j’ai du plaisir, pour son équipe, pour le milieu d’apprentissage qu’elle est, pour l’autonomie, la reconnaissance, la conciliation travail famille que j’y trouve. La dernière raison et non la moindre est que plus personne ne s’étonne quand je parle seule dans mon bureau!

Si tu étais une valeur de la CDEC, laquelle serais-tu (collaboration, créativité, respect, rigueur) et pourquoi?

Encore un choix difficile… Je vais choisir la collaboration. J’aime aller vers les gens. J’aime l’ouverture. C’est dans le dialogue que les solutions et les idées émergent. Un espace de dialogue bien animé peut devenir un espace de créativité (ma 2e valeur, j’ai triché).

Quelle est ta vision de l’entrepreneuriat social?

C’est un entrepreneuriat durable, qui crée de la richesse économique, sociale, qui cherche à transformer son environnement en gardant l’humain au cœur de ses actions. C’est un modèle qui, je pense, peut nourrir et en inspirer bien d’autres par son approche responsable.

Quels conseils donnerais-tu à un.e entrepreneur.e qui veut se lancer?

Se lancer tout simplement. Essayer. Avec un projet plus petit par exemple si la peur de l’échec nous freine mais essayer. C’est un voyage en soi en premier lieu je dirai. C’est fascinant d’aller à la découverte de soi en créant quelque chose. Et le dernier conseil (aujourd’hui, je ne respecte décidément pas les consignes mais j’ai du fun) : rester bienveillant envers soi même, sans toutefois être complaisant et avoir du plaisir.

Partagez :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Le site de la CDEC de Québec n'est pas optimisé pour Internet Explorer 6 ou 7. Veuillez mettre votre navigateur à jour ici (Microsoft) ou ici (Google Chrome)