luxe-detre-soi

Entrepreneuriat : « le luxe d’être soi »

Le 21 mars 2019

Les sujets du bien-être et de l’épanouissement, sont de plus en plus, au cœur des débats médiatiques. C’est un sujet tabou pour bon nombre d’entrepreneur.es. Comment s’adapter à cette vie toujours plus pressante, à ce monde en perpétuelle mutation ? Et si nous portions en nous les clés de la solution ?

« Le luxe d’être soi » est une expression empruntée à Céline Boura. C’était le nom de son entreprise, qui depuis peu a été rebaptisée La terre, le ciel et nous.
Derrière cette idée, une idée centrale : l’importance de se connaitre, de s’aligner avec ses valeurs et d’oser miser sur soi pour se déployer et déployer son entreprise.

Connais-toi toi-même (Gnothi seauton)

Cette devise, inscrite à l’entrée du Temple de Delphes, reprise à son compte par Socrate, pour inviter les hommes et les femmes à découvrir les vérités qu’ils ont en eux. C’est en se connaissant, en cherchant en eux-mêmes, qu’ils.elles vont pouvoir trouver la sagesse.

Au-delà du précepte philosophique, il s’agit, ici, de s’interroger, de se mettre en question pour être en phase avec soi-même. C’est une forme de souci de soi. Une posture qui amène à déprogrammer son pilote automatique et à se reconnecter à soi.

L’importance de se connaître est, en effet, apparue comme étant un élément central lors des focus-groupes que nous avons organisés auprès des entrepreneures.

Connaître ses forces et ses faiblesses pour être capable de travailler dessus et de bien s’entourer. S’autoriser à sortir de son propre corps, à sortir de son carcan pour s’accomplir. Mais connaître ses limites et se fixer des limites. Et surtout connaître ses valeurs et ses aspirations profondes.

Trouve ton X, ton IKIGAI

Comment donner du sens à sa vie et concilier sens et croissance ?

L’ikigai est un concept japonais, né au 14ème siècle et vient de la petite île japonaise d’Okinawa, célèbre pour la longévité de vie de ses habitants.

L’ikigai est la réunion de iki (« vie » ou « être en vie ») et gai (« ce qui vaut la peine et a de la valeur »). Littéralement, on pourrait le traduire par « ce pour quoi la vie mérite d’être vécue » ou encore « la raison de se lever le matin ».

Trouver son ikigai équivaut à connaître sa « raison d’être » et donc « la joie de vivre » !
C’est en quelque sorte trouver sa mission de vie, son but final car on naît pour accomplir un destin particulier.

Cette philosophie de vie vise à ne plus dissocier le bien-être de sa vie personnelle de celui de sa vie professionnelle, c’est pouvoir aligner ses valeurs et ses talents majeurs. L’ikigai, c‘est la jonction entre nos aspirations, nos talents, notre utilité à la société et un revenu correct. C’est cette zone d’efficience, qui nous rend capable de soulever des montagnes.

Pour en savoir plus sur l’ikigai et pour vous prêter à l’exercice, voici une petite fiche pratique.

Paie-toi le luxe d’être toi

Payons-nous ce luxe-là car c’est le plus beau cadeau que nous puissions nous faire. Apprendre et prendre le temps de se connaître et de trouver son ikigai. Rester dans son alignement, suivre sa ligne de conduite et de valeurs pour gagner en sens et en cohérence.

Oser être soi c’est finalement faire de soi un avantage compétitif. C’est miser sur sa singularité, sur ce qui nous rend unique. C’est pouvoir être épanoui, bien dans ses baskets en toute circonstance, en toute transparence.

Et quand on “ose être soi, il n’y a pas de concurrence, on ne souffre pas de comparaison” (Emmanuelle Duez, fondatrice et directrice de The Boson Project). Il s’agit donc de mettre l’emphase sur son identité, son savoir ÊTRE, plutôt que sur son savoir-faire. Car d’autres ont le même savoir-faire ou seront en mesure de le copier. Ce qui nous rend unique c’est notre histoire, notre expertise, notre personnalité.

Payons-nous ce luxe-là de mettre en lumière, de faire briller ce diamant brut qui nous rend unique, spécifique car c’est ce qui nous rend ultra compétent dans notre domaine.

 

Partagez :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Le site de la CDEC de Québec n'est pas optimisé pour Internet Explorer 6 ou 7. Veuillez mettre votre navigateur à jour ici (Microsoft) ou ici (Google Chrome)