nicol-tremblay

A la rencontre de Nicol Tremblay

Le 10 mars 2020

Nicol Tremblay est très impliqué dans la communauté. Il s’est engagé pour la CDEC depuis ses débuts et a participé aux différentes phases de déploiement et de développement de l’organisation. Il siège sur le conseil d’administration depuis 1993.

Portrait insolite

Nom : Nicol

Prénom : Tremblay

Fonction et entreprise : Président Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS)

Année d’entrée au CA de la CDEC de Québec : 1993 avant l’incorporation avec le CRÉECQ

Un mot pour vous définir : Résilience

Un film, un livre ou un.e artiste coup de cœur : Boucar Diouf

Votre citation fétiche : « Rien ne sert de courir il faut partir à point! » – La Fontaine

Une réalisation dont vous êtes fier : Création de la Société de la Rivière Saint-Charles et de l’Institut de développement durable des Premières nations du Québec et du Labrador en 2000 pour les deux qui fêtent leurs 20 ans cette année.

Quelques questions

Pourquoi avoir choisi de joindre le CA de la CDEC de Québec ?

J’ai participé à toutes les étapes de la création de la CDEC depuis 1990 et j’ai trouvé important d’être celui qui est là depuis les tout début de l’idée avec Jacques Fiset, Winnie Fhrom, Pierre Mainguy et Jean-Paul L’Allier.

Quels sont les principaux enjeux de l’économie sociale et de la CDEC. Comment voyez-vous leur avenir ?

L’économie sociale est vouée à un avenir prometteur. Un des principaux enjeux est de ne pas être dépendant uniquement de la Ville de Québec en termes de financement. Un de mes souhaits serait pour la CDEC serait qu’elle revienne à sa mission première de dynamiser les secteurs en dévitalisation.

Partagez :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Le site de la CDEC de Québec n'est pas optimisé pour Internet Explorer 6 ou 7. Veuillez mettre votre navigateur à jour ici (Microsoft) ou ici (Google Chrome)