Bandeau_article-Lancement

Lancement du projet « Entrepreneuriat au féminin »

Le 30 mai 2018

Vendredi 18 mai 2018, la Maison de la coopération et de l’économie solidaire de Québec accueillait l’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et député de Québec.

Au nom de l’honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, Monsieur Duclos a annoncé que la CDEC de Québec allait recevoir 325 972 $ dans le cadre de son projet « Entrepreneuriat au féminin » visant à améliorer la sécurité économique des femmes à Québec.

Pour l’occasion, Monsieur Duclos a réitéré l’engagement du gouvernement canadien en faveur de l’égalité entre les sexes. « Valoriser la diversité et favoriser l’inclusion fait la force et la fierté du pays » a-t-il ainsi déclaré.

Le projet « Entrepreneuriat au féminin » s’articule autour de plusieurs grands axes que nous sommes heureux de partager avec vous.

Un enjeu de taille : accroître le nombre de femmes entrepreneures

Sélectionné par Condition féminin Canada dans le cadre du dépôt « Mobiliser le secteur privé et augmenter ses investissements dans la cause des femmes », ce projet vise à mieux comprendre l’écosystème entrepreneurial féminin et à accroître le nombre de femmes entrepreneures.

Alors que les femmes entament plus de démarches que leurs pairs, elles sont, en bout de ligne, moins présentes dans la chaîne entrepreneuriale. D’où la nécessité pour les organismes d’aide au développement d’entreprises de mieux comprendre les besoins et les freins systémiques pour être en mesure de mieux adapter le mode d’accompagnement aux réalités multiples de ces femmes aux profils variés.

L’analyse comparative des sexes au cœur du processus

Ce projet de 36 mois vise à sensibiliser et à former l’écosystème entrepreneurial à l’approche genre pour mettre en place des solutions genrées permettant de réduire les freins systémiques.

Une analyse comparative des sexes plus (ACS+) sera ainsi menée auprès de quatre organisations : la Ville de Québec et sa Division du développement de l’entrepreneuriat, des entreprises et de la région de Québec, Entrepreneuriat Laval, Fonds d’emprunt Québec et la CDEC elle-même.

Par la suite, un plan d’action ciblé sera implémenté et suivi dans chacune des organisations et les résultats seront partagés pour que d’autres organismes puissent tirer profit des conclusions et bonnes pratiques du projet.

Des experts engagés, un écosystème impliqué

Dans le cadre de ce projet, nous pouvons compter sur la mobilisation d’experts et l’implication de partenaires multiples.

L’ACS+ ainsi que la mise en œuvre des plans d’action seront pilotées par Relais-femmes, organisme à but non-lucratif qui œuvre dans une perspective de changement social et de promotion des droits des femmes. Spécialisé dans la recherche en égalité des sexes et dans l’accompagnement à l’ACS+, son expertise sera un atout précieux dans la conduite du projet.

Le projet pourra également compter sur un investissement de 500.000 dollars par Fonds d’emprunt Québec pour financer le démarrage d’entreprises dirigées par des femmes et sur la collaboration d’Entrepreneuriat Laval dans le développement de matériels pédagogiques relatifs aux problématiques des entrepreneures.

Il bénéficiera aussi du soutien d’un comité de partenaires élargi (la direction régionale d’Emploi Québec – bureau de Montréal, Centre étape, le Centre local d’emploi de Charlesbourg, Investissement Québec, Filaction et la Caisse d’économie solidaire Desjardins) et de plusieurs partenaires de diffusion.

La CDEC vous tiendra informé des avancées du projet au fur et à mesure.


Le site de la CDEC de Québec n'est pas optimisé pour Internet Explorer 6 ou 7. Veuillez mettre votre navigateur à jour ici (Microsoft) ou ici (Google Chrome)